Le terrarium est-il idéal pour le cadeau de saint valentin?

J’ai depuis toujours une faiblesse devant les plantes. Là ou je m’installe, il doit en avoir au moins un pot. Les orchidées, le bonsaï sont mes plantes et fleurs préférés. Sans parfum, rigide mais je les adore tout simplement. Il n’y a pas de raison pour expliquer pourquoi on aime une plante.

D’ailleurs, en ce moment, s’il y a bien une chose qui m’intéresse particulièrement, c’est le terrarium. Pourquoi ? Je ne sais pas quoi expliquer. Comme le bonsaï, je le trouve minimaliste, stylé et beau. Comment fabriquer un terrarium ? comment choisir les plantes ? voici quelques astuces pour réussir son terrarium.

Comment réussir son terrarium ?

Il existe plusieurs façons pour faire pousser nos plantes tranquillement sans avoir besoin de jardin ou de grande espace ni de température adéquate. Le jardinage n’est plus réservé à la période estivale. Avec le terrarium, on peut jardiner toute l’année, que ce soit en hiver ou en été.

Pour réussir son terrarium, rien n’est difficile. Il suffit de quelques connaissances et quelques outils.

  • Une paire de gants de jardinage
  • Un récipient en verre transparent selon votre goût
  • Du terreau
  • Du charbon, sable ou cailloux
  • De la mousse
  • Nos petites plantes préférées en pots

Etape 1 : Le contenant

Commençons par le choix du contenant. Il n’y a pas de règle spécifique. Nous pouvons choisir ce que nous voulons du moment qu’il est en verre. Un bocal ou un vieil aquarium peut tout à fait convenir à cette plantation. Il existe plein d’autres contenants de formes différentes. Il suffit de jeter un œil sur amazon, le choix est large.

Conseil : Afin que les racines se développent confortablement, privilégiez donc un contenant profond et large.

Etape 2 : Les plantes

Nous devons composer les plantes qui vont dans notre petit terrarium. Elles doivent être de petite taille, avoir une croissance lente et qui ont besoin de peu d’entretien. Les plantes les plus populaires sont les succulents qui peuvent se développer dans n’importe quel environnement. Il est conseillé de composer des plantes qui demandent le même type d’arrosage et qui supportent un environnement avec un fort taux d’humidité, comme le cas du terrarium.

Etape 3 : le terrain  

Le sable, les cailloux, le charbon ou la mousse sont facultatifs. Mais ces éléments s’avèrent bien pratiques pour la culture.

La mousse a des propriétés absorbantes qui peut captiver le surplus d’eau en cas de gros arrosage.

Le charbon veille à ce que le terrarium ne pourrisse pas et évite ainsi la moisissure dans un environnement quasi-fermés et sans irrigation d’eau de terrarium.

Les gros cailloux contribuent à l’aération et permettent à la plante de bien respirer.

Le sable est un élément purement esthétique. Il permet de camoufler le fond du terrarium qui à la longue, peut donner un aspect terne à cause du surplus d’eau.

Ces éléments décoratifs peuvent être placés de façon suivante.

Etape 4 : la plantation

Maintenant que nous avons choisi notre contenant et nos plantes préférées, on peut passer à la préparation du terrain.

Attention, la terre est la couche la plus importante de notre terrarium. C’est elle qui apporte tous les éléments nutritifs à nos plantes. Sur les différentes couches préparés, nous devons déposer et étaler au fond du support une couche mince de terreau, correspondant à ¼ du niveau du récipient. Nous déposons les plantes, puis rajoutons une bonne couche de terre pour bien enterrer les racines.

Conseils : n’hésitez pas de bien tailler les racines pour éviter qu’elles continuent à pousser et s’entortillent autour de la plante. Cela assura une bonne pousse de la plante dans son nouvel environnement.

Etape 5 : l’arrosage  

Nous avons bien terminé notre terrarium. Notre plantation a besoin de l’eau pour pousser. Un pulvérisateur est conseillé pour son efficacité. Attention, il ne faut pas trop ni peu arroser les plantes. Nous devons pulvériser nos plantes seulement quand elles en ont besoin et quand la terre est sèche.  

Conseil : touchez la terre avec votre doigt pour vérifier si elle est sèche

​Etape 6 :  trouver un emplacement pour notre terrarium

Il est important de placer notre terrarium à l’intérieur dans un endroit sans lumière direct. L’idéal, c’est à côté de la fenêtre. Attention quand même car le terrarium est sensible au froid.

Quelques exemples de jolis terrariums pour vous faire rêver

terrarium : source pinterest
terrarium : source pinterest
terrarium : source pinterest
terrarium : source pinterest

Articles recommandés