blablabus

Comment s’est-il passé mon périple voyage au bord de blablabus?

Il est 9h du soir du 28 Août 2020. Je suis bien fatiguée mais je décide quand même d’écrire quelques mots pour raconter mes aventures d’aujourd’hui à destination de Lyon.

Le rendez-vous chez mon orthodontiste pour un contrôle est fixé pour aujourd’hui à 14h. Dans le passé, ce type rendez-vous était pour moi, facile. A présent, je dois le préparer quelques jours plutôt. Eh oui, car je ne suis plus sur Lyon. Pour m’y rendre, il me faut un voyage aller/retour de Grenoble-Lyon. Il faut réserver la place, trouver un moyen de transport et préparer les affaires la veille pour ne rien oublier.

Vu le prix de billet de train, je décide de rayer ce mode de transport de ma liste. Il me reste comme alternative, le covoiturage ou bien le bus. Je décide de tenter le bus. J’ai donc le choix entre blablabus ou flexibus.  

Le covoiturage

Actuellement, voyager en covoiturage ou blablacar est un moyen de transport à la mode. Beaucoup de gens pensent à ce mode de transport pas cher. C’est vrai que c’est abordable.

Personnellement, le partage de ce mode de transport a ses points forts et ses points faibles. Ce que j’apprécie moins, c’est qu’il est dès fois, difficile de trouver un plage horaire adapté à mon planning. Le voyage peut durer plus long temps que prévu. L’heure du départ n’est la plupart du temps pas respectée à cause des retardataires, donc on n’arrive forcément pas à l’heure. Il est également difficile de réserver la place sur le site, car il faut quand même créer un compte.

Blablabus ou flexibus

Pour l’aller, honnêtement, c’était un voyage assez agréable. J’ai passé 1h30 dans le bus à écouter de la musique ou mon podcast préféré sur le personal branding. Le bus part et arrive à l’heure à destination. Il restait beaucoup de place dans le bus et le conducteur était également sympathique.

Pour le retour, le voyage était plus long que l’aller, soit 2h au lieu de 1h30. Suite à un incident, mon bus a dû faire un détour à l’aéroport saint Exupéry, pour amener certaines personnes qui doivent prendre leurs vols. Le voyage était agréable, calme. Les voyageurs étaient tous respectueux. Le conducteur a même fait une blague en répondant à la question d’une voyageuse qui voulait savoir si on rentrait directement, après le détour à l’aéroport, à Grenoble. Comme réponse, il pensait faire un autre détour à Marseille car il lui restait beaucoup de Gasoil. Il a quand même de l’humour ce monsieur. Au moins, ça détend l’atmosphère.

Côté réservation, je l’ai fait sur le site de Blablabus. En 5mns, la réservation est faite. Le message de confirmation est envoyé dans la boite mail. 20mns avant le départ du bus, j’ai reçu un sms de confirmation du voyage avec le numéro du bus et le numéro de siège. C’est quand même rassurant.

En tout, le voyage m’a coûté 11€98. J’aurais quand même pu payer moins cher. Il y a bien des places à moins de 3€. Cela dépend de plage horaire choisi. Le blablabus est une bonne alternative de voyage par cher. C’est beaucoup moins cher qu’un train ou une voiture personnelle. Entre le péage, l’essence, il doit me coûter pas moins de 30€ pour un voyage en voiture. Il faut rajouter à cela la fatigue car il faut quand même conduire moi-même.

Mes mésaventures de la journée

C’est bien de ma faute, moi qui ne regarde jamais la météo. Je suis depuis toujours quelqu’un qui ne s’inquiète pas s’il allait faire beau ou pas. Voilà, aujourd’hui, il a plu. Le soleil ne s’est pas montré toute la journée, grisaille et pluie tout au long du voyage, du matin au soir.

Je suis bien arrivée à l’heure indiquée à Lyon, soit 10h30. J’ai prévu, dans le planning de la journée, faire du shopping au centre commercial Confluence. J’ai fait un tour à Newyorker, Salsa, Zara, Mango.  Je ne suis pas fille pour rien. Comme d’habitude, même si j’ai prévu de ne rien acheter car je n’ai besoin de rien, je suis quand même sortie de ZARA avec une chemise. Eh heureusement, je l’ai acheté.

Au moment je dois aller déjeuner, j’ai eu une peur, une panique car je me suis rendu compte que j’ai perdu mon petit sac accroché au guidon de ma trottinette électrique. Dans ce sac, il y a mon chargeur de téléphone et surtout mon chargeur de trottinette, sans quoi je ne peux plus l’utiliser.

Oh mon dieu, où est-ce que je l’ai perdu ? calme-toi, et réfléchi. C’est impossible que je l’aie laissé dans le bus, je me souviens bien que je l’aie pris avec moi. Où est ce que je suis allée ? …..  Mango, Zara, Newyorker…. Et nulle part d’autre….. AH….. On a fait tomber ma trottinette chez Newyorker. Donc c’est plus probable que le sac est tombé dans le magasin. Vite… il faut que j’y retourne avant que quelqu’un me l’a pris…. Eh voilà, bingo, soulagement, le sac était là. Je suis sauvée.

Bon assez, pour le sac. Après le repas, j’ai décidé de retourner à mon appartement à Lyon, vide qui attend impatiemment son locataire. J’en ai profité pour également récupérer les courriers de ma boite aux lettres. Comme cadeau, un PV pour un stationnement de 35€. Voilà ma deuxième chance de la journée.

Roulé sur ma trottinette électrique Xiaomi, le voyage n’était pas fatiguant.  Mais bizarrement elle ne roule pas vite. Qu’est ce qui s’est passé ? Je l’ai bien chargé la veille. La batterie est pleine. Donc impossible qu’elle est à plat. Mais je sens que quelque chose ne va pas bien au niveau de ma roue arrière. Ça tape un peu. Elle est un peu dégonflée. C’est vrai que je n’ai pas gonflé cette roue depuis un moment. Bon je vais la faire en arrivant à la maison ce soir. Je continue à rouler, mais plus j’avance, moins vite elle roule. J’ai remarqué donc que mon pneu n’est pas simplement dégonflé mais il est crevé. Ohhh la la…. Quelle chance j’ai. Il faut que ça crève aujourd’hui…. Il me faut un réparateur maintenant. Combien dois-je payer encore ? ai-je assez de temps pour le faire sachant que mon rendez vous est dans une heure et mon bus de retour est dans 3 heures.

Alors, j’ai décidé de contacter mon réparateur de trottinette électrique. J’ai déjà fait appel à Cyclofix et M365Lyon. Le service de M365lyon est assez rapide et le prix est correct, même si ça reste toujours cher. Ma trottinette est réparée en 20mns pour 45€.

30mns avant mon rendez-vous d’aujourd’hui, il a commencé à pleuvoir fort. Je me suis dit, ce n’est pas grave du tout. Ça va s’arrêter. La pluie en France ne dure pas longtemps.

J’ai eu tort. La pluie continuait à tomber, fort et sans cesse. Il est heure de rendez vous maintenant, comment je vais faire ? Je n’ai rien sur moi, à part mon T-shirt blanc et ma mini-jupe. Je n’ai pas d’imperméable. Je vais sûrement être trempée vu les grosses gouttes qui tombent du ciel.

Après 10mns d’attente et de retard, j’ai décidé de me rendre à mon rendez-vous avec ma trottinette sous la pluie. Trempée de tête au pied, je suis maintenant transparente sous mon T-shirt blanc. J’aurais aimé avoir au moins une serviette pour me sécher et me cacher pour au moins qu’on ne voit pas mon corps sous mon T-shirt trempée.

J’ai complètement oublié que je me suis achetée dans la matinée une chemise. Heureusement, je l’ai acheté. Vite, il me faut les toilettes, pour me sécher et me changer. Encore une fois, je suis changée.

Le rendez-vous avec mon dentiste s’est bien passé. Je suis retournée à la gare avec 30mns d’avance, pour attraper mon bus et retourner à Grenoble sans problème à part le détour à l’aéroport de Saint Exupéry.

Pour résumer de ma journée passée à Lyon,

  1. j’ai presque perdu mon sac
  2. j’ai reçu un PV pour le stationnement
  3. j’ai crevé la roue arrière de ma trottinette
  4. j’ai pris la pluie

On dit « jamais 2 sans 3 ». Mais aujourd’hui, j’ai eu droit à une quatrième.

Posts created 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut