maison aristide berges

Site à visiter dans l’Isère : maison d’hydraulicien Aristide BERGES

En ce temps de pluie de fin Août, trouver une idée pour sortir de chez soi n’est pas une chose facile. Pour rester au sec, la visite d’un lieu fermé, comme le musé, l’aquarium ou aller au cinéma est une bonne idée.

Justement, j’en ai profité pour visiter la maison d’Aristide BERGES, l’hydraulicien français du XIXe siècle.

Petite histoire d’Aristide BERGES

Aristide BERGES est un industriel papetier et ingénieur hydraulicien français. Il est né en le 4 septembre 1833 à Lorp. Il a intégré à 16ans, l’école centrale des Arts et Manufactures à Paris. Après ses études, il est retourné travailler avec son père, Pierre BERGES, dans l’exploitation papetière familiale. Autoritaire et dominant, son père le considère comme une mouche et lui comme une roche. Ne supportant pas travailler avec son père, il est parti trouver un travail ailleurs. C’était le début de son installation de râperie de bois et ses autres inventions. Pour résumer, voici ses œuvres et inventions

  • 1869 : installation râperie de bois
  • 1869 : Création de conduite forcée de 200m de dénivelé
  • 1882 : mise en place de conduite forcée de 500m de dénivelé
  • 1885 : installation de siphon à 6m sou la surface du lac du Crozet pour récupérer l’eau en hiver
  • 1888 : construction de barrage pour transformer le lac en un véritable lac de réserve d’eau
  • 1891 : installation de 2 nouvelles conduites forcées de 500 m de dénivelé sur le ruisseau du Vors

Aristide BERGES, s’est marié avec la fille d’un menuisier peu fortuné en 1856. Sans l’accord de son père autoritaire, le couple est parti à Londre pour célébrer leur mariage.

mariage d’Aristide BERGES

De cette union, le couple a eu 5 enfants :

  • Achille :  polytechnicien et ingénieur de ponts et de chaussées
  • Pierre-Aristide : Polytechnicien et officier d’artillerie
  • Georges : fait son apprentissage dans les papeteries familiales
  • Marguerite : infirmière et peintre
  • Maurice : ingénieur et artiste
les 5 enfants d’Aristide BERGES

La maison BERGES

Le musée BERGES est installé dans la maison d’Aristide BERGES, à LANCEY, Isère. Ce musée, crée après la mort d’Aristide, par sa seule fille, Marguerite, a pour but de rassemble les outils, les machines et les équipements utilisés par son père.

maison BERGES

L’exposition est axée sur la vie personnelle et professionnelle du l’inventeur hydraulique, de ses défis techniques, de ses ambitions dans le développement de son activité industrielle, son usine de papeterie.

turbine

Le musée rend également hommage aux différents personnages qui ont participé dans cette aventure incroyable. Nous trouvons les portraits de ces personnages, les différentes lettres manuscrites écrit à cette époque, les dessins des prototypes des machines, les peintures, les statuts….

Il ne faut pas oublier que ce musée est installé dans la maison vécu par Aristide. Nous pouvons donc profiter de la visite, pour découvrir le style de décoration, l’architecture du bâtiment et surtout le goût du propriétaire à cette époque.

statut à l’extérieur de la maison BERGES
intérieur de la maison BERGES

Je tiens à préciser que la visite est gratuite. Pour ceux qui souhaitent avoir plus de détail et d’explication sur l’histoire d’Aristide BERGES, il y a une visite guidée, à 15h30, tout le premier dimanche du mois. Alors, je vous souhaite bonne visite.

Posts created 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut