Etes-vous ski ou raquettes de neige ?

Voilà, la saison de ski est arrivée. La neige est tombée à l’abondance. En quelques jours, on a plus ou moins 30 cm de neige selon les endroits. Je dois dire que j’ai de la chance cette année, car la neige est arrivée jusqu’à la maison (en ville). Je ne peux pas vous dire à quel point je suis excitée de la voir, de voir ce tapis blanc partout. C’est quand même assez féérique, n’est-ce pas ? Eh, oui, je suis citadine qui vois rarement la neige.

Une journée de randonnée en raquette de neige

A vrai dire, je n’ai jamais essayé ce sport en pleine hiver. En été ou au printemps, la randonnée à la montage ou en forêt est un sport très agréable à pratiquer entre amis ou en famille (bien sûr pas avec les enfants qui ne marchent pas). Faire muscler les jambes en profitant de la nature sauvage et de l’altitude, n’est-ce pas agréable ?

Cette année, vu qu’on est bien gâté avec la première neige en abondance, les amis m’ont proposé de faire de la randonnée en raquette. C’était une très bonne idée. Et sans hésitation, j’acceptais la proposition.

Le jour J, on s’est donné rendez-vous au pied de la montagne. Le but était d’aller au sommet du crêt de poulet, chaine de montagne dans l’Isère, plus précisément à Grenoble. A quatre, dans une voiture citadine sans pneus neiges ni chaines, j’avoue que la voiture avait du mal à monter la pente. On avançait tout doucement à la vitesse d’escargot entre 7 et 10kms. Les roues dérapaient de temps en temps, mais on est arrivée à la destination, sains et sauves.

Equipé chacun d’une paire de raquette, on gagnait petit à petit l’altitude, à pied. La vue était superbe. On était entourés de la neige, des chaines de montagnes et surtout des sapins qui restent toujours verts. Les branches d’arbres étaient couvertes de la neige fraiche. J’adore cette vue sauvage, le contraste de couleur entre le marron des branches d’arbres et le blanc de la neige. J’espère que vous pouvez imaginer ce que ça donne avec mes descriptions (je ne suis pas très forte pour décrire).

Pendant 3heures de marche (aller-retour), j’ai bien profité de chaque minute de cette balade en raquettes de neige, même si je m’enfonçais dans la neige épaisse et que chaque pas était difficile à avancer. Le soleil était de temps en temps caché derrière les nuages, mais grâce à la marche, je n’avais pas du tout ressenti le froid. Arrivé au sommet, on avait eu droit aux rayons de soleil et à la tisane préparé à l’avance.

voici quelques photos de neige

paysage de sapins sous dans la neige
la neige blanche
vue sur la chaine de montagne
la neige et les branches d’arbres

Quels équipements pour la randonnée en raquette ?

Puisque je n’ai jamais pratiqué ce sport d’hiver, je n’étais pas du tout équipée. Je n’avais que mes habilles de neige pour combattre le froid. Heureusement, les amis qui sont habitués à cette pratique sportive m’ont tout préparé. Alors, pour une bonne balade dans la neige, il faut :

  • Une paire de raquettes : vous pouvez la louer si vous n’avez jamais pratiqué cette randonnée en hiver. Ce sera une occasion pour tester ce sport et de savoir si vous allez l’apprécier et que vous souhaitiez le refaire. Je vous conseille de ne pas vous investir tout de suite dans les équipements.  
  • Une paire de battons de marche : Ils vous aident à avancer et grimper plus facilement la pente. Vous jambes seront mois sollicitées grâce aux forces des bras aidés par les battons.
  • Une paire de chaussures de neige qui sont imperméables. Vous risquerez d’avoir très froid au pied et avoir du mal à avancer si vous ne l’avez pas. Prévoyez une paire de chaussette supplémentaire au cas où vos chaussettes au pied sont mouillées.  
  • Un pantalon imperméable pour la neige 
  • Un legging : si vous êtes frileux comme moi, je vous le conseille. Mais ce n’est pas une obligation de l’avoir.
  • Une paire de gants : c’est indispensable de les avoir. Vos mains seront gardées au chaud.
  • Une paire de lunette de soleil : La couleur blanche de la neige peut vous faire très mal aux yeux, de plus si le soleil se montre.
  • Un thermos pour une boisson chaude pendant la pause ou le pique-nique : en tout cas, c’est ce que nous avons fait. Nous avons bien apprécié cette tisane chaude.

Pour moi, il n’est pas nécessaire voire inutile de prendre une écharpe et un bonnet. Vous risquerez d’avoir très chaud avec ces accessoires. La marche vous réchauffera assez pour vous en passer.

Voilà les équipements nécessaires à avoir pour profiter pleinement de la marche à raquettes en hiver. J’espère n’avoir rien oublié. Faites-moi signe, si j’oublie quelques choses. Maintenant, musclez vos jambes et bras. Des courbatures ??? Ne vous inquiétez pas. Vous avez bien un doliprane, pas vrai ? Bonne balade et racontez moi votre première expérience.

Articles recommandés